10 mai 2013 - La journée de l'?urope

Un mot accusé de tous les maux... une identité en quête de solidité... et pourtant jalousée par toute la planète, enviée par des milliards d'êtres humains.

13-052013

Une terre de liberté, un espace de démocratie et un peuple portant dans son ADN une Histoire riche et remplie de sang et de larmes mais aussi de Fierté et de Lumière.

La vérité est tout autre que celle que l'on nous présente. L?Europe n'est pas la cause de nos difficultés en France, mais certainement le miroir de notre fragilité, de notre inconscience.

Des voisins plus studieux, plus économes, plus visionnaires n'aident pas a établir des comparaisons, et par la suite, une visibilité de l'avenir et une lisibilité du présent.
     
Pourtant, il devrait en être ainsi et comment pourrait-il en être autrement?

Les déficits publics restent inmaîtrisables, la dette n'en finit pas de gonfler et de nous étrangler, la croissance présente un encéphalogramme désespérément plat et le nombre de chômeurs croit au rythme de 1300 par jour.

La marque du hollandisme est décidément l'art d'accuser les autres: avant hier la finance, hier le sarkozysme, aujourd'hui l'Europe et demain certainement tous les autres.

Hollandisme ou populisme ?
Question ou Réponse ?
L'avenir le dira...

Elie ABOUD - Député de la 6ème Circonscription